• WALK FOR LIFE

    une marche vivifiante qui améliore la qualité de la fonction principale de l’être humain, c’est-à-dire la marche bipède

1
/
3
/

Fais du bien à ton corps pour que ton âme
ait envie d’y rester

Fais du bien à ton corps pour que ton âme
ait envie d’y rester

Proverbe indien

  • Introduction
  • METHODOLOGIE

Pratiquée en groupe et en plein air, la marche avec les bâtons améliore le bien-être physique et mental ; c’est un mouvement naturel, agréable et anti-stress.

L’aspect social et relationnel est appréciable.

Mais elle offre encore bien d’autres avantages. Elle permet de :

  • améliorer la circulation sanguine,
  • prévenir l’ostéoporose,
  • renforcer le système immunitaire,
  • servir d’entraînement dans différents sports,
  • décharger les articulations des genoux et des chevilles et les vertèbres lombaires et donc de prévenir les douleurs articulaires.

Reprenons ce que la Dre Ruthy nous dit à ce sujet :

« La marche avec des bâtons améliore la santé, donne de l’énergie et renforce l’optimisme biologique. Elle permet de retrouver la mobilité anatomique de la partie haute du dos qui, pendant la phase de propulsion, donne plus d’élan.

Les bâtons sont non seulement utilisés pour assurer l’équilibre mais aussi pour réactiver la fonction primaire de nos bras. En effet, ils agissent de la même façon que les pattes avant des quadrupèdes.

Les bâtons aident la personne à se propulser plus aisément pendant la marche. Ils agissent comme un prolongement des bras. Lorsque le bras qui est en arrière reçoit l’impact du sol, l’impulsion se transmet jusqu’à l’omoplate et jusqu’aux vertèbres situées à cette hauteur. Cette impulsion redonne ainsi vie à cette partie du corps que nous négligeons très souvent et qui, avec les années, est devenue rigide.

En déplaçant une partie du poids du corps vers les bras, les bâtons diminuent la pression exercée habituellement sur les jambes et le bassin, soulageant de cette façon les vertèbres lombaires et l’articulation coxo-fémorale (articulation du fémur avec le bassin).

L’usage de bâtons nordiques donne à la marche bipède de l’être humain une plus grande impulsion lors de la pression du pied sur le sol.

Agissant comme le prolongement de nos bras, les bâtons reçoivent l’impact du sol et, avec un minimum d’effort, produisent un effet rebond, dont le potentiel de mobilisation est beaucoup plus fort que celui qu’on pourrait atteindre en comptant seulement sur les jambes. »

La méthode de travail est la même que pour Bones for life® et Chairs :
chaque session est un laboratoire où l’élève explore diverses options de mouvement.

Une partie du travail est réalisé en salle. Nous travaillons debout, assis, mais aussi allongés sur le sol. Nous préparons le corps à pouvoir utiliser les bâtons.

L’autre partie est effectuée en plein air ; il s’agit alors de mettre en pratique, debout, ce que nous avons appris en salle.

La marche avec des bâtons est une façon amusante de réapprendre à marcher à quatre pattes.

Voici une liste des thèmes que nous abordons dans le travail en laboratoire :

  • chevilles et orteils,
  • genoux,
  • hanches,
  • colonne vertébrale,
  • omoplates,
  • cage thoracique,
  • alignement de la posture,
  • impulsion et transmission de la force,
  • utilisation de bâtons,
  • rythme,
  • retrouver le plaisir de marcher.