• PROGRAMME MONIQUE VAN DER VORST

    ERGONOMIE EN ENTREPRISE

1
/
3
/

Fais du bien à ton corps pour que ton âme
ait envie d’y rester

Fais du bien à ton corps pour que ton âme
ait envie d’y rester

Proverbe indien

RETROUVER LE CALME INTÉRIEUR

  • Introduction
  • Objectifs
  • Thèmes abordés
  • Méthodologie
  • Bénéfices

Le stress de la vie actuelle, l’évolution accélérée des moyens de communication, de la technologie, de l’informatique nous a éloignés de l’essentiel : ÊTRE SOI, ÊTRE UNI CORPS ET ÂME.

Cela signifie :

  • trouver notre véritable identité,
  • se reconnecter avec soi-même,
  • redécouvrir des valeurs et des qualités qui étaient évidentes lorsque nous étions enfant,
  • accorder chaque partie de notre corps comme on accorde un instrument et faire de notre vie une réelle œuvre d’art.
  • se reconnecter avec cette AUTHENTICITÉ INTÉRIEURE qui nous permet de communiquer de cœur à cœur.

Fondement
La sensation, un chemin d’évolution

Existe-il un moyen pratique pour développer cette authenticité et en faire le fondement de notre vie ?

Je répond sans hésitation : retrouver cette curiosité et cette joie que l’enfant a pour découvrir son corps et bouger ; revivre ces moments où dans l’enfance tout est sensation et où l’apprentissage se fait grâce à cette sensation.

Sensation qui :

  • nous met en contact avec le réel,
  • nous unifie,
  • nourrit et repose notre cerveau,
  • développe notre conscience,
  • et procure une paix profonde.

Elle deviendra la force de notre vie, nous permettra de communiquer avec nous-même et avec les autres.

  1. Apprendre ou ré-apprendre à sentir, et à vivre avec tout son être : respirer, sentir, être connecter au dedans comme dehors.

Aborder la vie par la sensation, c’est donner un nouveau sens à sa vie.

De cette façon nous pouvons jouir pleinement de ce que la vie nous apporte et sentir grandir en nous notre vitalité.

  1. Découvrir son corps grâce au mouvement : prendre du temps pour être à l’écoute de soi, apprendre à évoluer de façon appropriée dans son milieu et par ce biais, acquérir plus de  maturité et une meilleure gestion de nos émotions.
  1. La respiration, un mouvement qui nous relie à nous-même et à l’univers.

– Se laisser bercer par la respiration, laisser l’air circuler en nous et découvrir tout ce qui bouge en nous quand nous respirons.

– Jouer à la balançoire avec son diaphragme.
– Prendre conscience de l’importance de la respiration     « narinaire ».
– Prendre conscience de la structure de la cage thoracique et améliorer la mobilité des côtes et du sternum, mobilité indispensable à un mieux être.

 

  1. Détendre le cou et les épaules : une tension musculaire inutile dans les épaules diminue sérieusement la liberté de la nuque, de la poitrine, des bras et du dos et a un effet défavorable sur la posture.

– Grâce à des mouvements très simples, nous  apprendrons éliminer la tension dans les épaules.
– Amener plus de liberté au niveau des vertèbres cervicales.
– Prendre conscience de la septième cervicale : pivot et support indispensable pour que la tête trouve sa place sans devoir être retenue par les muscles du cou.

 

  1. Amener plus de confort dans le bas du dos : la maladie du siècle ! Chaque année, nous sommes de plus en plus nombreux à nous plaindre de douleurs lombaires. Celles-ci sont très souvent provoquées par une tension permanente, un manque de mobilité ou une mauvaise posture. Je vous propose donc :

– des mouvements pour réduire la tension de cette région,
– d’équilibrer le tonus entre l’abdomen et le bas du dos,
– de renforcer le bas du dos de façon à rétablir le pont entre le bas et le haut du corps et éviter la compression des vertèbres.

 

  1. Relâcher les yeux : le développement de la technologie sollicite nos yeux au-delà de ce qu’ils peuvent supporter. De plus, nous utilisons en particulier la vision de près et donc la fonction de focaliser un objet avec comme conséquence  des yeux fatigués, qui n’en peuvent plus et par surcroit de la tension dans le cou, les épaules et le dos.

Mon but sera de vous donner des outils simples pour améliorer ou maintenir la santé des yeux :

–  apprendre à les détendre,
–  développer l’ouverture du champ visuel,
–  relâcher les yeux pour relâcher le cou,
–  découvrir la relation entre les yeux et la respiration.

 

  1. Retrouver une colonne vertébrale flexible et unie : succès d’une colonne en bonne santé ! La colonne vertébrale est l’axe central autour duquel s’initient les schémas qui donneront forme à nos mouvements.

Elle améliorera notre posture et nous permettra de bouger aisément dans toutes les directions. Mon propos sera de :

– rétablir la mobilité de nos 24 vertèbres et aider l’ensemble à s’organiser de façon harmonieuse comme une chaîne articulée ;
– respecter les courbes naturelles et physiologique de la colonne, indispensables pour absorber les chocs et transmettre la pression venant du sol lors de la marche ;
– prendre conscience des différentes possibilités de mouvements de la colonne : flexion, extension, torsion, rotation, flexion latérales, en un mot : construire un dos fort !

La Méthode Feldenkrais®, prendre conscience de nos intentions et de nos potentialités.

Il s’agit d’un apprentissage à partir de la sensation que nous appelons l’apprentissage sensori-moteur. « Sensori- moteur » car pour apprendre quelque chose de nouveau, nous utilisons conjointement nos sens, le mouvement, la pensée et notre expérience.

En effet, lorsque nous bougeons notre corps, différents sens comme le sens kinesthésique, l’équilibre, la vue, l’ouie renseignent notre cerveau sur la position du corps et l’activité musculaire. Grâce à cette information, le cerveau réagit en ajustant continuellement les messages sortants.

Le va-et-vient continu d’information entre le corps et le cerveau détecte et élimine les efforts musculaires contre-productifs. Progressivement, les mouvements deviennent plus élégants et plus efficaces. Ensuite, petit à petit, nous les intégrons dans notre vie quotidienne,  tant et si bien qu’à un moment donné ils feront partie de notre quotidien.

Les mouvements proposés sont très souvent inhabituels et mettent en  évidence les relations les plus inattendues des différentes parties du corps entre elles.

La méthode s’adresse particulièrement aux personnes qui commencent à ressentir de la raideur ou certaines limitations dans leurs mouvements.

Elle est accessible à tous sans limite d’âge et sans condition de souplesse et d’entraînement préalable.

  • Moins de douleurs
  • Moins de tension
  • Moins de stress
  • Moins de fatigue
  • Plus de flexibilité
  • Sentir plus de liberté et d’harmonie dans ses mouvements

Et donc jouir d’une meilleure santé, avoir confiance en soi, avoir plus d’énergie, être plus productif.

Apprendre, c’est passer de l’obscurité à la lumière.
Apprendre, c’est créer.
Apprendre, c’est faire naître quelque chose de rien.
Apprendre, c’est quelque chose qui grandit
et retombe sur vous en vous éclairant.

Moshe Feldenkrais

Apprendre, c’est passer de l’obscurité à la lumière.
Apprendre, c’est créer.
Apprendre, c’est faire naître quelque chose de rien.
Apprendre, c’est quelque chose qui grandit
et retombe sur vous en vous éclairant.

Moshe Feldenkrais