L’OPTIMISME BIOLOGIQUE

Par Monique van der Vorst 2 années avantSans commentaires
Accueil  /  General  /  L’OPTIMISME BIOLOGIQUE

Par Ruthy Alon

Traduit en français par Monique van der Vorst

Imaginons un bébé ou un petit enfant pendant les toutes premières années de sa vie lorsqu’il apprend à bouger et à réaliser des actions simples, actions qui, plus tard, l’accompagneront durant toute sa vie.

Observons-le lorsqu’il apprend à rouler, à lever sa tête quand il est couché sur le ventre, quand il apprend à se redresser, à s’asseoir, à se déplacer à 4 pattes, à s’accroupir, à se mettre debout et à marcher.

Aucune de ces actions ne nous est transmise à la naissance. Toutes nécessitent un apprentissage, souvent laborieux et constant. Le bébé échoue fréquemment pendant ses expériences, et parfois avec fracas ! Néanmoins, il insiste, réessaye jusqu’à ce qu’il trouve le processus approprié qui lui permet de réaliser l’action de façon naturelle et élégante. Si naturelle et élégante que nous la considérons comme acquise.

Voici un bon exemple d’optimisme biologique. Le bébé projette une action et fait confiance à son organisme et à ses possibilités. Des millions d’années d’évolution biologique intégrées dans son système facilitent son travail. Que dirions-nous, si après trois ou quatre échecs – ou chutes – un bébé décidait que l’action de marcher n’est pas de son ressort ?

Toute cette sagesse naturelle, ces leçons apprises pendant des millions d’années d’évolution sont gravées dans notre système nerveux. Les

chemins faciles et élégants par lesquels nous pouvons agir et bouger sont inscrits au plus profond de notre organisme. Mais, le plus souvent, ils gisent couverts par des années de tension, par un mauvais usage du corps et par des habitudes de mouvements qui manquent aussi bien d’efficacité que d’élégance.

Notre propos est de réapprendre à apprendre. Nous nous référons de manière particulière à la récupération de notre mémoire évolutive, au fait de retrouver des processus simples et naturels – pas nécessairement habituels – qui nous permettent de bouger avec légèreté, efficacité et élégance.

Cela signifie faire confiance à la sagesse profonde de notre organisme, pour bouger et agir, même pour ce que nous croyons évident au quotidien, comme changer de position ou marcher. Par la suite, la confiance nous amènera à découvrir que les réponses sont à notre disposition avec une facilité que nous considérions comme impossible.

Nous retrouvons, dès lors, la sensation d’un OPTIMISME BIOLOGIQUE invincible !

Catégorie:
  General

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.